manimal devenir partenaire

 

Devenez partenaire du Programme MAN-IMAL

 

Les besoins des professionnels ont été pris en compte dans la construction du programme MAN-IMAL. Que vous soyez une entreprise, un centre de recherche, un organisme international ou gouvernemental, vous pouvez participer à cette formation de différentes façons :

En proposant un sujet d’étude ou une problématique pour le projet appliqué tutoré des étudiants en parcours de formation M2

Le projet appliqué tutoré est un projet pédagogique, de courte durée (100 heures), conduit par un petit groupe pluridisciplinaire de 2 à 3 étudiants, portant sur une problématique ou une question relative aux thèmes développés dans le Master 2 MAN-IMAL. Cette problématique ou question est proposée par une entreprise ou un organisme. Le projet tutoré comprend un temps de prise de contact et de découverte de l’entreprise/structure sur 4 à 5 jours maximum. Le reste du travail dédié à ce projet se réalise au cours de la formation, sur le lieu d’enseignement.

Télécharger ici la fiche de présentation du projet appliqué tutoré

En proposant un sujet de stage

 

En immersion dans l’entreprise, l'organisme ou le laboratoire, les étudiants du Master 2 MAN-IMAL mènent un projet/une étude ou résolvent un problème en appliquant une démarche scientifique. Ce stage de 5 à mois se déroule au 2nd semestre. Il est encadré par un maître de stage et bénéficie d'un tutorat scientifique d'un des experts de l'équipe pédagogique.


Télécharger ici la fiche de présentation du stage

Mécénat, taxe d'apprentissage

La taxe d'apprentissage a pour but de financer le développement des formations technologiques et professionnelles. Elle est due principalement par les entreprises employant des salariés et exerçant une activité commerciale, industrielle ou artisanale. Son montant est calculé sur la base des salaires versés par ces employeurs.

Les entreprises peuvent affecter tout ou partie de leur taxe d’apprentissage à des formations de l’enseignement supérieur.

La taxe et la contribution au développement de l’apprentissage sont dues par ailleurs par la majorité des employeurs que sont :

  • les entrepreneurs individuels et les sociétés non soumises à l’impôt sur les sociétés exerçant une activité commerciale, industrielle ou artisanale ou assimilée, toutes les sociétés, associations et organismes soumis à l'impôt sur les sociétés (à l'exception des organismes sans but lucratif soumis à cet impôt uniquement à raison de leurs revenus fonciers, agricoles ou mobiliers),
  • les sociétés coopératives de production, transformation, conservation et vente de produits agricoles et leurs unions, quelles que soient leurs activités,
  • les groupements d'intérêt économique exerçant une activité de nature commerciale, industrielle ou artisanale ou assimilée.